Thursday, March 17, 2005

Wolfowitz again



Paul Wolfowitz is in the news again. Clare Short, on Channel 4 News last night, said that Europe could reject the nomination, just as the US had rejected Europe's nomination for the IMF not so long ago. But that was under Clinton, in 2000.

Further reaction this morning. Wolfowitz's nomination to the World Bank is criticized on two axes: he is seen as being an 'amateur'; more crucially, it seen as the US opening another front in the 'war on terrorism'. By attacking poverty and corruption. How terrible.

Update (18 Mar): Comments on BD's Wolfy Shocks Europe! To quote from a piece I  linked to there:
le projet européen prendrait, aux bas mots, une quinzaine d’années de retard supplémentaire car il faudrait rebâtir un consensus sur la manière de le remettre en route alors même que l’élargissement fait coexister dans l’Union des pays essentiellement atlantistes et des partisans d’une affirmation politique de l’Europe, des pays qui ont des acquis sociaux à défendre et d’autres qui ne peuvent pas encore s’offrir ce luxe.
 
Non seulement il serait long et difficile de recoller les morceaux après un « non » français mais, ayant rejeté l’actuel projet de Constitution sans offrir de projet alternatif, ayant réduit à néant un effort commun par le seul effet de son bon plaisir, la France n’aurait ni les idées ni le crédit nécessaires pour reprendre les rênes politiques de l’Europe.

L’Europe stagnerait. L’influence française y serait réduite. A l’heure de la toute puissance américaine et de l’envol chinois, ce serait pour le moins dommageable mais y aurait-il au moins là le moyen de mieux défendre la protection sociale puisque tel est l’objectif dont se réclament la plupart des avocats du « non » ? La réponse est que le seul moyen de le faire est d’accélérer la marche vers une Europe politique


Links to obituaries of George Kennan here. His outlook previously discussed here and here.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home

Links to this post:

Create a Link